avocat coupé en deux avec le noyau

Ne jetez plus vos noyaux d’avocat, faites-les germer !

Faire germer un avocat à partir d’un simple noyau peut étonnamment s’avérer facile à effectuer lorsqu’on a la bonne méthode. Alors la prochaine fois que vous préparerez du guacamole ou que vous couperez un avocat pour une salade, essayez de conserver vos noyaux pour les transformer en avocatiers.

Faire pousser son avocatier est une activité plaisante, et c’est un excellent projet éducatif pour sensibiliser les enfants aux plantes et à la nature de manière générale. Nous vous expliquons ici en 5 étapes comment réussir à faire pousser votre avocat à partir d’un simple noyau.

Enlever et nettoyer le noyau

salade d'avocat épicée

Pour réussir à faire germer un noyau d’avocat, il est très important d’en prendre soin et de faire preuve de délicatesse. Ainsi, vous devrez commencer par retirer soigneusement le noyau de l’avocat sans le couper ou l’abimer en y mettant un coup de couteau.

Une fois le noyau retiré, nettoyez-le à eau. Il faut enlever toute trace de chair d’avocat, pour qu’il ne reste plus que son aspect bois. Ensuite, rincez-le à l’eau claire pour qu’il soit bien lisse.

Déterminer le haut du bas de l’avocat

Certains noyaux d’avocat sont légèrement ovales tandis que d’autres ont une forme de sphère presque parfaite. Le point commun entre les différents noyaux est qu’ils ont tous un “fond” d’où pousseront les racines et un “sommet” d’où la tige poussera.

trois avocats de formes différentes

L’extrémité légèrement pointue est le haut de l’avocat et l’extrémité plate constitue le bas du fruit.

Afin de faire germer votre noyau, vous devrez veiller à placer l’extrémité inférieure de la racine dans l’eau, il est donc très important de déterminer quelle extrémité est le « haut » et laquelle est le « bas » avant de percer le noyau avec des cure-dents.

Percer le noyau avec trois cure-dents

Une fois le noyau placé correctement, prenez trois cure-dents et plantez-les légèrement dans le bas de votre noyau d’avocat, espacés uniformément autour du noyau de l’avocat.

Ces cure-dents sont votre échafaudage, qui vous permettra de reposer la moitié inférieure de l’avocat dans l’eau. C’est pour cette raison que vos cure-dents doivent être solidement plantés et au bon endroit.

Placer le noyau à demi-immergé dans un verre d’eau

L’étape suivante est la dernière que vous pouvez réellement maitriser.

Placez votre noyau à demi-immergé dans un verre d’eau ou un gobelet en plastique. Veillez à ce que la moitié seulement dépasse de la surface de l’eau sinon la germination ne pourra pas avoir lieu.

Aussi, il faut positionner votre verre d’eau sur un rebord de fenêtre exposée à la lumière directe du soleil. Il est utile d’utiliser à cet effet un verre transparent pour voir facilement quand le noyau craque, que les racines commencent à pousser. La transparence vous permettra également de voir si l’eau commence à verdir, et donc quand elle doit être changée.

Attendre que votre noyau germe

De nombreux guides disent que la germination peut prendre de 2 à 4 semaines, mais selon nos multiples expériences (une dizaine de noyaux d’avocats qui ont à ce jour germé), il faut généralement attendre entre 6 et 8 semaines pour obtenir l’effet escompté, alors soyez patient.

avocat sur un arbre

Voici le processus dont vous serez témoin :

  • Le haut du noyau d’avocat se dessèche et forme une fissure, et la peau brune extérieure des graines se détache.
  • La fissure s’étendra jusqu’au fond du noyau d’avocat, et à travers la fissure au fond, une minuscule racine pivot commencera à émerger.
  • La racine pivot deviendra de plus en plus longue, elle pourra se ramifier ​​et, éventuellement, une petite pousse apparaîtra à travers le sommet du noyau d’avocat.

Si vous avez constaté ces différentes étapes alors félicitations, vous avez réussi à faire germer votre noyau d’avocat ! Vous pouvez suivre les étapes suivantes pour transformer votre noyau germé en avocatier qui produit des fruits.

Plantez votre noyau germé en pot

avocat coupé en spirale

Une fois que votre racine pivot est suffisamment développée, et qu’une tige est sur le point de pousser au sommet de votre noyau, nous vous recommandons de planter votre noyau germé directement dans un pot.

Ce pot doit être assez large car la racine-pivot a tendance à prendre beaucoup de place dans le fond du pot. Arrosez régulièrement le noyau, désormais planté, pour éviter que la terre ne sèche. Votre tige d’avocatier devrait logiquement grandir, et les premières feuilles devraient apparaître d’ici quelques jours.

Rempotez votre avocatier

L’étape du rempotage est cruciale ! Lorsque la tige mesure environ 15 cm de long, coupez-la à environ 8 cm pour favoriser une nouvelle croissance. Lorsqu’elle atteint à nouveau 15 cm, placez l’avocatier dans un sol riche en humus dans un pot de 25 cm de diamètre, en laissant la moitié supérieure de la graine exposée.

Positionnez-le ensuite sur un rebord de fenêtre ensoleillée. N’oubliez pas les avocats aiment le soleil – plus il y a de soleil, mieux c’est.

Arrosez-le et regardez-le pousser

Arrosez fréquemment votre avocatier avec un trempage profond occasionnel. Le sol doit toujours être humide, mais pas saturé. Il vous faudra trouver l’équilibre pour ne pas que les racines de votre futur avocatier ne pourrissent ou, au contraire, qu’elles se dessèchent.

Pour vous y retrouver, voici une indication très utile : les feuilles qui jaunissent sont un signe d’arrosage excessif, laissez la plante sécher pendant quelques jours pour lui permettre de boire l’eau.

Pincez les feuilles supérieures

Lorsque la tige atteint 50 centimètres de hauteur, pincez les deux premières séries de feuilles pour les aider à pousser sans trop de difficultés. Comme avec un tuteur, cela encourage la plante à développer des pousses latérales et plus de feuilles, ce qui la rendra plus touffue et plus forte.

Chaque fois que la plante pousse encore 20 centimètres, pincez les 2 nouvelles séries de feuilles ensemble sur le dessus.

Zoom sur l’hivernage de l’avocatier

Les jeunes avocatiers peuvent pousser à l’extérieur en été, mais si vous vivez dans un climat qui n’est pas méditerranéen, notamment avec des gelées l’hiver, vous devrez ramener votre arbuste à l’intérieur pour la période hivernale. A l’intérieur votre avocatier en devenir ne subira pas les chutes de températures.

Quand pourrez-vous manger les fruits ?

C’est la question à laquelle tout le monde attend une réponse : votre avocatier soigneusement planté vous donnera-t-il un jour des avocats ?Hé bien c’est difficile à dire… Parfois, les plants d’avocat commencent à produire des fruits après l’âge de trois ou quatre ans quand d’autres mettent plus de 15 ans à produire des fruits. A noter que certains ne donneront malheureusement jamais de fruits.

avocats sur l'arbre

Une astuce simple pour que vous multipliez les chances d’obtenir des fruits est de faire pousser plusieurs avocatiers ensemble de sorte à faciliter la pollinisation. Si votre avocatier forme un fruit, ne vous attendez pas à ce que le fruit ressemble à l’avocat qui a donné votre graine. En effet, les avocats commerciaux sont cultivés à partir de branches greffées pour contrôler le résultat du fruit – un avocat cultivé naturellement peut être très différent de son parent, et souvent beaucoup plus petit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut