feuilles qui forment l'inscription organic

3 utilisations originales de vos feuilles mortes

L’automne arrive avec ses jolies couleurs : or, jaune, rouge et orange qui font rêver tous les photographes amateurs. C’est vrai que c’est agréable, le temps d’une promenade de se balader à travers les feuilles mortes tombées des arbres. Mais saviez-vous que vous pouviez utiliser ses feuilles pour votre jardin ?

Chaque année, c’est la corvée ; il faut ramasser toutes les feuilles dans le jardin et les amener à la déchetterie pour s’en débarrasser. Et si plutôt que de les jeter, vous les transformiez ? Dans cet article, nous vous faisons gagner du temps, de l’effort et aussi de l’argent ! Nous vous proposons pas loin de 3 façons originales de réutiliser vos feuilles mortes sans que cela ne nécessite de faire du ratissage !

Faire du paillis organique

Pourquoi dépenser des dizaines d’euros pour acheter du foin qui permettra de pailler vos cultures alors que vous pouvez le faire vous-même ?

feuilles mortes

Pour transformer vos feuilles mortes en paillage, il suffit de déchiqueter les feuilles séchées sur votre pelouse à l’aide de votre tondeuse et de récupérer les morceaux dans un sac. Ensuite, étalez une fine couche (environ 10 centimètres) à l’endroit concernée et autour de la base des arbres et des arbustes. Le paillis organique va permettre d’aider à maintenir l’humidité, protéger les racines et bloquer les mauvaises herbes. Si vous avez déjà ratissé les feuilles, pas de problème ! Il vous suffit de les rassembler dans un bac en plastique et de les déchiqueter à l’aide d’un coupe-herbe.

Compostez vos feuilles mortes

Le compostage est un excellent moyen de garder toutes sortes de déchets organiques sans avoir besoin de jeter à la poubelle ou de se rendre à la déchetterie : des restes de nourriture aux tontes de gazon, en passant par les journaux et les feuilles ramassées, presque tout y passe !

personne qui jardine dans le compost

C’est une filière de recyclage en circuit court, que vous produisez vous-même et que vous pouvez utiliser par épandage directement dans votre jardin pour nourrir vos plantes. D’après une estimation universitaire, les feuilles tombées d’un grand arbre d’ombrage (de type platane centenaire)  peuvent fournir l’équivalent d’environ 50 euros de compost à elles seules. Alors, prêt à commencer à composter vous-même ? Vous pouvez soit acheter un bac de compostage, soit simplement commencer un tas dans le fond de votre jardin, qui se décomposera lentement mais sûrement.

Pour réussir votre compost, mélangez des déchets dits “verts” qui sont riches en azote (restes de tonte, marc de café, coquilles d’œufs, pelures de légumes) et bruns riches qui eux sont riches en carbone (feuilles, aiguilles de pin, papier). Cet ensemble doit être équilibré et le tas doit rester humide pour garantir que votre compost fonctionnera correctement.

Tondre sur les feuilles mortes

Même si vous ne prévoyez pas de produire votre propre paillis ou compost, votre pelouse peut toujours bénéficier du feuillage tombé. Au lieu de ratisser, utilisez votre tondeuse pour déchiqueter les feuilles éparpillées dans votre jardin,en faisant cela les feuilles seront alors fixées à un endroit et ne auront moins de chance de s’envoler et de s’éparpiller dans tout le jardin.

Les feuilles se déposeront entre les brins d’herbe où les micro-organismes du sol commencent le processus de décomposition. Au fil du temps, ces morceaux de feuilles déchiquetées produiront des nutriments qui nourriront votre sol.

Après le broyage, vous devriez toujours pouvoir voir votre herbe. Si votre pelouse ressemble à un tapis de feuilles déchiquetées, c’est que, soit il y a trop de feuilles, soit elles n’ont tout simplement pas été assez déchiquetées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut