peinture violette qui recouvre un mur orange

Ma peinture ne couvre pas : que faire ?

La peinture d’un local ou d’une pièce de vie fait partie des éléments de conforts pour y vivre. Toutefois, il arrive que pendant les travaux de finition, cette dernière présente des imperfections qui vous chiffonnent. Si votre peinture ne couvre pas convenablement, nous vous proposons ici quelques solutions qui vous aideront à résoudre ce problème.

Peinture qui ne couvre pas : avez-vous bien préparé votre mur ?

Une peinture qui ne couvre pas peut avoir plusieurs causes. Il se peut que le mur soit trop absorbant. Parfois, la couche d’impression est nécessaire avant la finition. Lorsqu’elle n’est pas faite, le support ne permet pas à la peinture d’être couvrante. Il est important de laisser sécher complétement la peinture d’apprêt avant de mettre la peinture même. Il faut donc impérativement respecter le temps de séchage.

Le matériel utilisé pour peindre peut également avoir son effet. Le type de rouleau utilisé peut avoir un impact sur la couverture. Pour une peinture à l’eau, le rouleau qui a servi peut ne pas être le plus adapté. Un rouleau de fibres 8 mm à 12 mm peut être adéquat pour ce type de peinture.

peinture au rouleau

La peinture peut être non couvrante si elle a été appliquée sur une ancienne peinture en satin ou brillant. Pour repeindre dans ces cas, le mur doit être préalablement dépoli. Un léger ponçage peut bien assurer le dépolissage. Un abrasif à l’eau peut également faire le travail. Un mauvais brassage de la peinture peut aussi être une cause. Pour bien brasser la peinture, il faut utiliser une spatule de bois et bien remuer jusqu’au fond du contenant.

La qualité de la peinture peut aussi être une des raisons d’un résultat imparfait et non couvrant. Il faudrait alors vérifier son âge en s’assurant qu’elle n’a pas été achetée depuis longtemps. Par ailleurs, les conditions climatiques peuvent également avoir un impact sur la réalisation d’une peinture. En effet, les périodes chaudes ne sont pas favorables aux travaux de peinture. Au-delà de 25°C, le pouvoir couvrant d’une peinture peut être affecté.

Qualité de la peinture et nombre de couches : les impératifs à respecter

Pour avoir un meilleur rendu, la qualité de la peinture et le nombre de couches à appliquer sont indispensables. Il est recommandé de prendre des peintures de marques professionnelles. Elles sont plus chères, même plus que les marques de meilleure qualité qui se retrouvent dans les grandes surfaces mais cela vaut quand-même la peine de payer le prix pour être à l’abri de toute surprise désagréable et devoir refaire le travail plusieurs fois.

personne qui recouvre un mur de peinture

L’avantage des marques professionnelles est qu’elles contiennent plus de résine. Avec ce composant le nombre de couches à appliquer est limité. Lorsque la peinture est de bonne qualité, deux couches sont généralement suffisantes pour un mur. Une troisième peut être nécessaire en ce qui concerne les couleurs intenses. Le nombre de couches peut varier s’il s’agit d’un plafond.

Il est important de souligner qu’il existe des peintures monocouches. Elles requièrent l’application d’une seule couche. Les experts ne sont pas d’avis et ne le recommandent pas. Peu importe la marque de peinture choisie, il est toujours nécessaire d’appliquer au moins deux couches, sans quoi, le résultat n’est pas parfait et la couvrance pas optimale. Il est à souligner qu’une sous-couche est très souvent nécessaire.

Dix clés pour peindre efficacement votre mur

Pour la peinture d’un mur, certains conseils permettent d’éviter des problèmes de couverture. Il faut donc les suivre pour ne pas avoir un résultat approximatif. Ainsi, pour peindre efficacement un mur, il vous faudra :

  • Reboucher les trous et toutes les fissures éventuelles qui se trouvent sur le mur avant tout travail. Cela permet d’avoir une surface régulière et bien plane ;
  • Enlever les anciennes couches de peinture grâce à la technique du rabotage ou nettoyer le mur pour enlever toute tâche une éponge et de l’eau de savon ;
  • Poncer éventuellement le mur pour un meilleur résultat d’obtenir une surface très lisse ;
  • Calculer le nombre de pots de peinture nécessaire au travail de ne pas se retrouver à court de peinture pendant l’opération ;

pinceau pour appliquer de la peinture

  • Prévoir un rouleau pour l’application de la peinture et un pinceau pour les coins des murs et les plinthes ;
  • Passer des couches d’enduit surtout lorsqu’il s’agit de mur en béton ou en bois, l’enduit permet de rendre la surface lisse ;
  • Traiter le mur pour la protéger contre l’humidité. Il existe des produits spécifiques qui y sont adaptés ;
  • Mélanger les différents pots de peinture dans un grand seau afin d’obtenir une couleur uniforme ;
  • Appliquer sur le mur, une sous-couche encore appelée couche d’impression. En version professionnelle, elle est appelée peinture de rénovation ;
  • Peindre le mur en y appliquant 2 à 4 couches de peinture au besoin en évitant de laisser des traces.

Petite astuce contre les traces : optez pour de la peinture acrylique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut